/**/ /*
Camping 5 étoiles le Mans Sarthe, Château De Chanteloup : camping cars, caravanes, piscine chauffée, gîtes, pêche, vélo, chiens acceptés

Bienvenue au camping 5 étoiles du Château de Chanteloup

Un camping d’exception près du Mans dans la Sarthe
où il est bon de s’évader à l’abri des regards et du monde

Venez vous détendre au camping unique de Chanteloup parmi les roses et les hortensias avec votre tente, votre caravane ou votre camping car. Si c’est la première fois que vous découvrez ce lieu magique près du Mans, ce n’est pas étonnant, c’est le secret le mieux gardé ! Caché derrière de grands murs de verdure, arbres centenaires, ce domaine à part n’attend que vous. Laissez vous surprendre par sa beauté, sa nature préservée avec son grand parc arboré de 21 hectares et son étang pour pêcher, ses 134 emplacements spacieux et ses gîtes et ses cabanes dans les bois. Vous adorerez l’espace, la vue infinie et ce calme qui vous enveloppe comme la caresse du vent. Si vous avez un animal de compagnie, les chiens sont acceptés, ils sont les bienvenus !

Agréé Label Clé Verte et Qualité Tourisme, le domaine de Chanteloup met à votre disposition ses richesses et services de très haute qualité avec sa piscine extérieure chauffée pour des vacances de rêve au plus près de la nature.

Les emplacements de camping et les hébergements

Adepte du camping en mode Old School avec votre sac à dos et votre tente, fan des camping cars et des caravanes grand luxe ou inconditionnel du cocooning à la recherche d’un hébergement élégant ou atypique ? Chanteloup est l’accord parfait pour vous.
Tous amoureux de la nature et aventuriers dans l’âme, nous avons des solutions de premier choix : Emplacements extra larges / cabanes dans les bois / glampings / gîtes de caractère
A vous de choisir le nid qui vous convient le mieux pour vos vacances !


La piscine, le lieu incontournable de l’été !

La piscine du domaine de Chanteloup est une piscine extérieure en plein soleil. Entourée de fleurs et de grands arbres avec une jolie pelouse pour s’allonger, elle est vraiment charmante.
Si vous voulez la découvrir c’est par ici !

La galerie des photos du camping

Concours de pêche avec les enfants sur l'étang, le Kids Club du camping 5 étoiles du château de Chanteloup dans la Sarthe près du Mans

Enfants qui jouent dans la forêt et concours de construction de cabanes avec le Kids Club au camping 5 étoiles du château de Chanteloup dans la Sarthe près du Mans
Les vins du camping 5 étoiles du château de Chanteloup, "Since 1815", rosé, blanc et rouge dans la Sarthe près du Mans
Voiture de collection américaine ancienne devant le château de Chanteloup, camping 5 étoiles dans la Sarthe près du Mans

Des services 5 étoiles au camping de Chanteloup

Réception

Située à l’entrée du château, la réception est le passage incontournable pour vous faire chouchouter de 8h30 à 20h00 par une équipe bilingue, chaleureuse et à votre écoute.

Bar

Au bar vous dégusterez glaces, boissons ou cafés, confortablement assis sur la grande terrasse couverte ou sous la Garden Lounge, avec son espace design et cosy.

Restaurant

Dans la cour de la ferme sous les tilleuls, un restaurant chaleureux vous accueille dans une ambiance conviviale chaque soir en haute-saison. Réservez votre table à la réception.

Plats à emporter

Il est possible de commander des plats à emporter (pizzas, poulet & frites ou autres selon inspiration de notre chef…). Les menus sont à la réception.

Epicerie

Une petite épicerie de dépannage (produits locaux) est ouverte le matin et en fin d’après-midi en haute saison. Consulter les horaires sur place.

Wifi

Vous pouvez vous connecter au monde : le Wi-Fi est gratuit sur la terrasse et il est généralisé sur l’ensemble de la propriété.

Dépôt de pain

Tous les matins sur la terrasse à 8h30, pour le plaisir de tous, la boulangère du village apporte du pain tout chaud et des viennoiseries qui sortent du four.

Jeux pour tous

Pour vous détendre, il y a un billard, un babyfoot et un flipper dans l’aile droite du château. Vous trouverez aussi des jeux de société dans le grand salon ouvert à tous.

Piscine chauffée

La piscine a son espace réservé sans jeux d’eau ni toboggans, son bar avec son jardin tout à côté d’une aire de jeux pour le grand bonheur des enfants !

Les activités et animations du Château de Chanteloup

Les activités à Chanteloup

Différents types d’activités pour petits et grands sont possibles en fonction des disponibilités et du temps : balades à vélos, natation, pêche, tennis de table, football, canotage sur l’étang, pétanque… et chaque semaine nous organisons des jeux avec nos invités qui le souhaitent, il y en a pour tous les goûts et tous les talents ! 

Les activités en dehors de Chanteloup

Nous organisons des sorties ludiques et sportives : canoë, karting sur le célèbre circuit des 24h du Mans, paint-ball, acrobranche, golf (celui de Sargé est à 10 minutes), équitation … il y a aussi le Boulerie Jump à 5 minutes ou le Parc Aventure & Loisirs Tépacap, de quoi rester occupé pendant votre séjour !

Concours de pêche avec les enfants sur l'étang, le Kids Club du camping 5 étoiles du château de Chanteloup dans la Sarthe près du Mans

La pêche

La pêche a beaucoup de succès à Chanteloup avec les nombreuses tanches, gardons ou carpes qui vous attendent ! Quel plaisir de se retrouver au milieu de l’étang sur votre canot avec les nénuphars.

Le feu de camp avec les enfants du Kids Club du camping 5 étoiles du château de Chanteloup dans la Sarthe près du Mans

Le Kids Club

A partir de 10h30, des jeux divers et créatifs sont proposés dans un esprit familial et ludique tous les jours en haute saison avec une ou deux animatrices bilingues.

Jeux de plein air, concours de Ping Pong avec le Kids Club du camping 5 étoiles du château de Chanteloup dans la Sarthe près du Mans

Les jeux

Un terrain de foot, de volley-ball ainsi qu’un espace fitness sont à votre disposition pour maintenir la forme ! Vous pourrez aussi vous mesurer à d’autres candidats au tennis de table et à la pétanque.

Animations (Pub Quizz) sur la terrasse couverte au camping 5 étoiles du château de Chanteloup dans la Sarthe près du Mans

Les animations

Toute l’équipe organise ponctuellement en haute saison, et souvent avec la participation de vacanciers très motivés, des soirées ou des jeux dans une ambiance sympathique et conviviale.

24 Heures du Mans 2022

Les 11 et 12 juin 2022

Pour les 24H du Mans, animation, spectacle des plus belles voitures, le "Sport Car Show" du camping 5 étoiles du château de Chanteloup dans la Sarthe près du Mans

Vous pouvez bien sûr profiter du château pour y séjourner pendant la semaine des 24 heures du Mans 2022. Venez partager votre passion pour l’automobile dans un cadre agréable et exceptionnel ! Ambiance conviviale garantie dans l’esprit des 24H du Mans.

A cette occasion, le Château vous proposera les services suivants :

Lire plus

Vendredi soir : Sport Car Show avec musique
Dimanche soir : Barbecue ou cochon grillé (payant et sur réservation)
Service de transport vers le circuit ou vers Le Mans (30 € par personne aller-retour)

Lire moins

Le Mans Classic 2022

Du 1er au 3 juillet 2022

Pour le Mans Classic, animation, grande soirée à thème, la "Garden Party" du camping 5 étoiles du château de Chanteloup dans la Sarthe près du Mans

Cette course mythique offre une formidable rétrospective des 24 Heures du Mans avec un plateau de rêve, regroupant des voitures de courses de toutes les époques. Venez partager votre passion pour les automobiles historiques de compétition dans un cadre idyllique !

A cette occasion, le Château vous proposera les services suivants :

Lire plus

Vendredi soir : Garden Party, organisée par l’équipe de Chanteloup, devant le château autour des plus belles voitures de nos hôtes et accompagnée par un groupe de musique, l’année 2022 sera sur le thème des « Peaky Blinders ».
Dimanche soir : Barbecue ou cochon grillé (payant et sur réservation)
Service de transport jusqu’au circuit ou au Mans (30€ par personne Aller/retour)

Lire moins

L’équipe de Chanteloup

L'équipe de saisonniers bilingues, saison 2021, la "Dream Team" du camping 5 étoiles du château de Chanteloup dans la Sarthe près du Mans

Chaque été, Valérie et Benoit sont heureux de vous accueillir et répondre au mieux à vos besoins pour que vous passiez le meilleur des séjours.
Ils sont bien sûr secondés par une équipe de jeunes animateurs bilingues, la Dream Team, qui sera là pour vous accueillir, répondre à vos questions, vous orienter sur le site, vous aider ou vous servir de supers cocktails au bar 😉 

Toute l’année, Michael et David entretiennent le domaine.
En haute-saison, le gérant du restaurant est là pour vos papilles et la boulangère arrive à la première heure pour vous apporter du pain frais et des croissants.

Les équipes de ménage travaillent pour rendre votre séjour agréable et qualitatif en été.

Le tourisme dans la région du Mans dans la Sarthe

La Sarthe est une région riche en surprises qui saura vous conquérir ! Vous y trouverez des petits villages typiques des Pays de la Loire, des châteaux, des sites archéologiques, de nombreux monuments historiques et musées, des zoos, des chemins de randonnée… sans oublier le fameux circuit des 24h du Mans pour les passionnés !
Pour la découverte des environs, nous vous avons préparé une quinzaine d’itinéraires, très pratiques, que vous pourrez suivre, ou non ! A vous la découverte des petits villages typiques et des églises fortifiées, des petites cités de caractère  ou des nombreux châteaux . Et encore des jardins privés  ou des sites archéologiques. A 30 minutes, découvrez La Ferté-Bernard  appelée « La Venise de l’Ouest » et faites une balade en bateau électrique  sur les canaux, ou visitez Montmirail et son château fort.

L’histoire du château de Chanteloup

Anciens propriétaires du château de Chanteloup, famille avec le personnel de l'époque qui logeait dans les chambres de bonnes

Le château de Chanteloup porte le nom du hameau où il se trouve seulement depuis quarante ans environ. Avant cela, il se faisait appeler château de Boisrier en référence au nom historique du lieu, le fief de Boisrier.

Le fief de Boisrier

Les sources connues concernant Boisrier remontent au XVème siècle : vers 1400, le fief de Boisrier aurait été la propriété de Jean Tibergeau, un noble issu d’une grande famille de la région du Maine. En 1493, le fief appartient au Vicomte de Bresteau qui s’en sert pour y organiser les « Pledz », une sorte de tribunal local, de son fief de Sillé-le-Philippe. Le 14 juin 1504, il vend Boisrier ainsi que les fiefs qui y sont rattachés à un certain Maître Francboucher qui décèdera en 1555, laissant sa femme Jehanne Tiburgelle seule héritière des cens (revenus) du fief.

Au début du XVIIème siècle, le domaine passe aux mains d’Etienne Godfroy, sieur de Boisdoublet et désormais seigneur de Boisrier. Accablé de problèmes financiers et refusant de s’acquitter de ses dettes, il voit ses biens saisis en 1614. Le 6 juin de la même année, un noble du nom de Maître Françoys Le Pelletier, conseiller du Roi en son Parlement et doyen du chapître Saint-Julien du Mans, s’en porte acquéreur pour la somme de 7600 livres. Ce nouveau propriétaire qui appartient à une famille renommée dans la magistrature française possède dès lors un domaine conséquent réunissant les seigneuries de Passay et de Boisrier.

À la fin du XVIIème, en 1689, le fief de Boisrier change encore de propriétaire. Magdelaine Lair et son époux messire Pierre Hessein en sont les nouveaux possesseurs. Ce dernier, ancien secrétaire d’Anne d’Autriche, y tient les « plaids et assises » dans le pressoir de Boisrier ainsi que dans la maison seigneuriale. C’est la toute première mention connue de la présence d’une maison dans le fief de Boisrier. Située près de l’étang, elle est aujourd’hui ce que nous appelons l’Orangerie.

Vers 1700, le domaine passe aux mains de Louis-Nicolas-François Maurin, écuyer et conseiller à la Cour des Aides de Paris et de sa femme, Renée Lair, fille du seigneur de Passay Jacques Lair. À leur mort, c’est au tour de leur fils, Nicolas Guillaume Maurin, d’hériter de ces terres ainsi que de celles de Passay. En 1730, ce dernier, désormais seigneur des deux domaines, doit rendre foi et hommage aux religieuses de la Visitation du Mans. C’est probablement durant ces décennies que l’ancien manoir féodal est transformé en ferme et qu’un petit bâtiment est ajouté côté ouest, destiné à servir de resserre.

Déjà propriétaire de la seigneurie de Passay, la famille Maurin n’avait pas l’utilité de la maison noble près de l’étang. Cependant, la célèbre carte de Cassini, première carte topographique et géométrique représentant le royaume de France dans son ensemble, continue de localiser cette maison jusqu’à la fin du XVIIIème siècle. Nicolas Maurin, marié à Jeanne Bosc en janvier 1748, eut avec elle un fils nommé Jean-Baptiste Ogier d’Ivry, qui deviendra Grand Audiancier de France. La famille d’Ogier d’Ivry est encore aujourd’hui présente dans la Sarthe et possède le château de Chaine de Coeur à Saint-Pavace.

Sur le compte Ogier d’Ivry :
> Panthéon de la Légion d’honneur par Théophile Lamathière
> Suite…

La construction du château en 1814

Au début du XIXème siècle, la Comtesse d’Ogier de son nom Marie Louise Eynaud, née à Paris le 18 janvier 1763, fait construire l’actuel château. L’aîné possédant déjà le château de Passay, le château de Chanteloup est destiné à son second fils, Gérault Suzanne Achille, né le 7 mars 1790. La concordance des styles architecturaux laisse à penser que le corps de ferme qui est mitoyen date de la même époque, voire est légèrement postérieur.

En 1825, le Vicomte Achille agrandit le domaine en y ajoutant le bordage de la Bellanderie, situé au sud, de l’autre côté du chemin. Des recherches menées en 2008 par les représentants du Perche Sarthois ont démontré que la configuration des lieux et du parc avait considérablement évolué : le cadastre montre qu’au départ le château était encadré de deux bâtiments dont reste seulement les deux tiers de la grange sud des communs, ainsi qu’un réseau de chemins ruraux très proche de la maison. La famille d’Ogier obtient le déclassement de ces chemins après 1837, dont le tracé n’est maintenant plus décelable, et elle entreprend des travaux : le bâtiment le plus au sud est démoli, la ferme est construite et la partie boisée du parc est largement augmentée et agrémentée d’allées cavalières. Ces aménagements apportés au terrain trahissent un réel désir d’intimité familiale.

Le Vicomte d’Ogier décède à Boisrier le 16 février 1838. Les historiens rapportent que ce dernier n’était pas reconnu pour ses capacités intellectuelles, mais qu’il était malgré cela apprécié pour sa prévenance et ses salons qui ne manquaient pas d’entrain. À sa mort, les terres de Chanteloup se composaient du château et des réserves, ainsi que de trois fermes, quatre bordages et du moulin de Brastelet. Sa veuve, Adélaïde de Pantiguy, décède deux ans après lui laissant le domaine et le château à partager entre ses deux enfants. Considéré par les chroniqueurs de l’époque comme « l’une des plus jolies habitations du pays », le château tout comme le domaine vont être considérablement enrichis par la famille d’Ogier.

Le fils, Alfred, nouveau Vicomte d’Ogier, hérite du château mais aussi de la Brosse, de la Bellanderie et de la Vinaudière. Déterminé à développer le domaine, il fait creuser l’étang et en 1843 il convertit l’ancien manoir féodal en Orangerie au moyen d’un rééquilibrage architectural dans l’esprit romantique et néo-gothique qui était en vogue à l’époque. À première vue le bâtiment ressemble à une chapelle, mais cette fonction est contredite par l’absence d’un autel, remplacé par une cheminée.
En 1857, le capitaine de Tascher achète le château auprès du Vicomte d’Ogier. Suite à cette acquisition, un conflit a eu lieu concernant les bancs de l’église du village réservés au domaine de Boisrier, le Vicomte voulant conserver le privilège de s’asseoir sur les fameux bancs de velour rouge. Une procédure loufoque s’en est suivie, engageant l’arbitrage de l’évêque du Mans qui décida par la suite de céder les bancs au cousin Gustave Ogier, propriétaire du château de Vauguérin, situé vers Bonnétable.

Le marabout

Le marabout, petit édifice de style mauresque se trouvant au fond du terrain de Chanteloup, a été construit dans la deuxième moitié du XIXème siècle par le capitaine Tascher ou par l’un de ses successeurs. Sans doute sensible à l’art arabe, ce type d’architecture avait dû retenir son attention lorsqu’il servait une colonie française d’Afrique du Nord.

Chanteloup et la guerre de 1870

Lors de la guerre de 1870 qui engageait la France contre la Prusse, de violents combats ont eu lieu les 10 et 11 janvier dans les bois de Chanteloup et sur la route. Plusieurs dizaines de combattants y trouvèrent la mort et ont été enterrés sous le monument aux morts à la sortie du domaine. À cette période, le château faisait office d’hôpital de campagne, fonction nécessaire qui lui permit d’éviter les mises à sac.

Sur la guerre de 1870 :
> Colonel Emile Bujac, mobilisé, corps francs de la Gironde
> Histoire de la guerre franco-allemande 1870-71, épisodes de batailles par Amédée Le Faure

À l’aube du XXème siècle

Vers 1885, le comte Octave de Neuflieux et la comtesse, née Berthe de Vannoise, acquièrent le domaine de Boisrier. Très aisés, ces nouveaux propriétaires ont un train de vie grandiose et entretiennent parfaitement le château et les terrains alentours. Une carte postale (fig.1) illustre bien le mode de vie et le fonctionnement du château à cette époque : les domestiques étaient nombreux à y travailler sous l’autorité du régisseur pour les hommes et de la femme de charge pour les femmes. Ils étaient tous logés sur place et étaient environ une quinzaine : valets de chambre, jardiniers, cocher, cuisinière, lingères, ou encore femmes de chambres composaient la domesticité de la grande demeure.

Vente du mobilier du château de Boisrier, 1889 :
> Le Figaro

Annonces notariales, vente du château de Boisrier :
> 1889 Le Figaro
> 1890 Le journal Gil Blas
> 1890 Le Figaro
> 1890 Le Figaro 2

Baron de Vannoise, château de Boisrier :
> Le Gaulois, renseignements utiles
> Le Figaro, avis mondains

Quelques anecdotes Sur les Neuflieux :
> Le Pêle-Mêle, journal humoristique hebdomadaire
> Le Figaro, déplacements mondains…

Le pavillon d’entrée

Le pavillon d’entrée qui se trouve juste au niveau de l’entrée de service du château a été construit par les Neuflieux. Il est d’ailleurs possible d’apercevoir leur blason qui orne le dessus de la portée d’entrée avec la devise : « Plutôt la mort que la déchéance ».
En 1905, la loi de séparation de l’Église et de l’État amène la comtesse de Neuflieux à créer dans les actuels communs une école privée qui faisait concurrence à l’école publique du village. Aimée de tous, elle a laissé un très bon souvenir parmi les anciens du village qui, dans les années 60, prenaient plaisir à se remémorer leur enfance en sa compagnie.

Mention du château de Boisrier 1918 :
> L’Action française, déplacements…

Vers les années 1930, une famille parisienne d’industriels, les Chardin-Pénicaud, se portent acquéreurs du domaine de Boisrier. C’est à ce moment là que le terrain de tennis en ciment est construit, à l’emplacement du court actuel.

En 1955 ils vendent la propriété à un marchand de bois. A ce moment là, elle ne se compose plus que du château, des communs et du parc, soit 20 hectares, car les fermes avoisinantes ont été vendues à des agriculteurs. Le nouveau propriétaire décime la quasi-totalité de la forêt du domaine, excepté quelques arbres dont le magnifique platane de presque 200 ans qui domine encore le terrain.

Chanteloup aujourd’hui

5 ans après, la famille Souffront rachète la propriété pour l’utiliser en maison d’agrément. Remise aux normes et restaurée, elle est dotée d’un système de chauffage central au fuel avec des radiateurs qui remplacent la vieille chaudière à charbon et les bouches d’air chaud dans les pièces. Durant les premières années, un couple de fermiers jouant aussi le rôle de gardiens, Berthe et Gustave, sont installés dans la ferme et continuent une activité traditionnelle d’élevage avec deux vaches, un cochon, des poules, des pintades et mêmes des faisans. Désireux de diversifier leur activité, ils se lancent dans l’arboriculture et plantent 1500 pommiers. Cependant, les résultats étant peu satisfaisant, ils cessent leurs activités vers 1970.
L’entretien du château et du domaine s’avérant très onéreux, Michel Souffront décide en 1972 d’installer un camping pour tentes et caravanes dans une partie du parc. Le domaine est modifié en conséquence et la salle à manger des enfants devient un bar, tandis que des bornes électriques fleurissent sur les pelouses. Deux ans après la piscine est construite, suivie de deux autres petits bassin construits en 1995 et 2000. Le restaurant « Chez Berthe » est aménagé en 1994 et cinq chambres d’hôtes sont ouvertes en 1996 dans les chambres de la ferme, ce qui leur a évité une ruine certaine. Quant à l’Orangerie, maison noble complètement abandonnée depuis un siècle, a été entièrement réhabilitée en 1996. Deux gîtes y ont été construits dans un esprit rural. Les travaux entrepris ont permis d’y découvrir les anciennes baies du XVème et du XVIIIème siècle. Le pavillon d’entrée, sa toiture, l’appartement du cocher (situé au dessus des anciennes écuries) ont également été réaménagés. La maison dont l’entretien et l’amélioration sont constants, continue de servir aux évènements familiaux qui jalonnent la vie quotidienne.

En mai 2020, la propriété est vendue à la famille Dores, nouveaux propriétaires qui vivent sur place et souhaitent conserver et entretenir le domaine dans cet esprit nature, confort et écolo-chic.

Lire moins

Camping Chateau De Chanteloup : Chanteloup Map Contact

Contactez-nous